lundi 25 février 2013

You only live Once ~




L'année prochaine est pour moi une année importante, voire décisive. Le problème c'est que j'ai du faire un choix tôt (l'administration, les inscriptions.. tout ça tout ça) et évidemment, il se trouve que mes envies, mes idées ont changées depuis.
J'avais un projet en France initialement prévu, je devais entrer dans une grande Ecole (après un concours que je vais tout de même passer très bientôt, j'ai payé, tout ça tout ça) pour m'assurer un avenir brillant dans l'élite de la France.
Je ne dénigre pas l'élitisme, il en faut, je pense qu'une partie de cette élite le mérite, peut vraiment apporter beaucoup à la France et que ce n'est pas qu'une élite bourgeoise qui en est là car papa, maman ont pu payer leur études.
Mais, il se trouve que je suis une jeune fille très curieuse, qui a depuis ses plus jeunes années pris le gout du voyage et de la découverte.
Faire mes études en France me convenait très bien au départ, surtout que la troisième année dans cette école se faisait à l'étranger ce qui avait de quoi me plaire! Et puis c'est la suite logique de tout étudiant français, de continuer ses études dans son pays.
Et puis, l'idée à germer (à l'aide de salons pour étudiants, recherche sur internet..) de partir au Québec. Vous avez vu Inception ? Une citation aurait ici tout son sens : « La graine que nous avons plantée dans l’esprit de cet homme pourrait tout changer.» La graine c'est une idée, une idée qui une fois à sa place dans votre esprit peut tout changer. Mais comme une plante qui grandit, elle germe petit à petit, silencieusement, et de façon imperceptible elle prend toute la place.
Mon idée à moi c'était de partir au Québec. Au début ce n'était qu'une solution de repli si j'échouais à mon concours, et puis c'est devenu au fil du temps là où je devais aller.
Bien sur, je pensais tout t'abord que c'était par facilité (les modalités sont très simples pour intégrer une université québécoise si le programme n'est pas trop contingenté, la moyenne du bac demandée pour mon programme était largement atteignable) que je laissais tomber ma grande Ecole. Et puis, les arguments sont arrivés simplement à moi.
Comme je le disais plus tôt, j'ai appris à aimer voyager et découvrir de nouvelles choses. J'ai cette soif d'une vie vivante et riche, et je pense qu'en tant qu'étudiante, rien ne peut être plus riche que de vivre ses études dans un autre pays. En plus, d'un point de vue purement professionnel, qu'une jeune fille quitte son pays natal, seule, avant ses 18 ans pour faire ses études donc à l'étranger doit donner une vraie plus-value à un CV.
Et ce n'est pas non plus un reniement de mes "racines" ou de la France, étant donné que je compte revenir en France pour faire un master dans la grande Ecole française qui m'intéressait au préalable.
Evidemment quand j'y pense, tout quitter à mon âge, partir à l'inconnu me fait très peur, voir me rend triste. Mais, c'est ainsi, je suis convaincue que c'est le prix à payer pour grandir, mûrir, devenir quelqu'un d'autre peut être, avoir une vie folle.
C'est une expérience de vie qu'il ne faut pas rater. Bien sur dans sa vie on peut toujours imaginer voyager plus tard, vivre une année à l'étranger ou plus entre ses études et commencer à travailler ... Mais pouvoir combiner voyage et études, apprentissage d'une nouvelle culture et de connaissances en même temps ... Oui en effet c'est dangereux. Pourquoi ? La tentation de découvrir tant de nouvelles choses, une nouvelle culture (bien que francophone), de nouvelles personnes, un nouveau cadre de vie... se disperser et oublier qu'on est ici pour les études. C'est un challenge, et je suis prête à le relever.
YOLO disent-ils, on va se contenter de l'expression "on a qu'une vie" ici ;-) Et en effet, c'est un moteur très important dans ma vie.
Je suis d'une nature très gourmande, et bien c'est pareil pour la vie, je veux littéralement la croquer à pleines dents!
Pour le moment je ne peux pas réellement tant me projeter, mais ne voulant plus rester en France, il n'y a pas de raison pour que je réussisse ce concours.
Je ne sais pas si grand monde me lira, mais cette explication un peu vague, longue, personnelle, me permet de m'expliquer avec moi-même, pour ceux qui me liront et qui seront curieux à propos de ma vie et peut être plus tard pour mes proches si j'ai besoin de mettre à plat mes explications.

Si vous avez des commentaires n'hésitez pas, libre à vous de vous exprimer !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire