dimanche 27 janvier 2013

Envolées verbales.



Envie de danger, de se démonter la tête à l'aide de drogue dures. Envie de goûter à quelque chose de nouveau, de terrible, de fou et de merveilleux. Je ne sais pas de quoi seront faites les années qui arrivent alors je veux réaliser ce dont j'ai envie tout de suite. Prendre des risques et fuir cette vie.
Suis-je malheureuse ? Non, et alors, rien ne m'empêche de vouloir goûter autre chose. Je ne fais pas ma capricieuse, je ne veux pas quelque chose de mieux, je veux quelque chose de différent. Je suis prête à tout, tout quitter, tout recommencer, effacer et reconstruire ... J'ai plus à gagner qu'à perdre.
Je veux me perdre et m'oublier. Je n'ai pas peur de souffrir, j'ai déjà connu des déceptions et des peines, elles valent toutes le coup d'être vécues malgré les larmes qu'elles ont provoquées.
La vie vaut d'être vécue si l'on ose prendre des risques qui la rende précieuse. Je ne me connais pas encore, jusqu'où suis-je capable d'aller, quels sacrifices suis-je prête à faire ? Je ne sais pas encore tout ça et pourtant je suis une aventureuse qui souhaite goûter aveuglement des milliers des choses.
Bien sur que c'est une idée spontanée, insouciante voir naïve mais si une décision est réalisée suite à un coup de coeur, un coup de tête, ne vaux-t-elle pas le coup d'être concrétisée justement? Ce qui donne du relief à certaines choses dans notre vie c'est peut être la spontanéité de ces dernières. Cependant je ne veux pas vivre uniquement par coup de coeur, je suis consciente qu'il faut savoir aussi prendre son temps pour réfléchir, parfois.
Le temps nous ait compté, quelque soit notre âge, notre situation, ou notre vie. Il faut savoir quelles sont nos priorités et favoriser ce qui NOUS semble essentiel.
Prendre soin de soi c'est s'écouter, se respecter.
Vivre vite. Vivre corps et âme.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire