vendredi 24 janvier 2014

5, 4, 3, 2, 1 ... nouveau départ.

Il y a comme un bordel dans ma tête.
Je suis en train de changer, de commencer un tout nouveau chapitre de ma vie.
Naïvement je pensais que je l'avais déjà commencé quand j'ai quitté la France, quand je suis venue m'installer à Montréal pour étudier, mais je me trompais.
Et la source de mon erreur tenait à une personne. Il y a des choses qu'on ne comprend pas totalement, même avec un peu de recul, même en les analysant, et ça en fait partie. Je sais maintenant que j'ai perdu mon temps, que j'ai été obsédée par lui et que je suis passée à côté de certaines choses durant ces premiers mois à Montréal par sa faute. Ou la mienne, je pense que c'est ma faute, mais que c'est à cause de lui ...
Je crois que je serais toujours comme ça, à m'accrocher à l'impossible, en souffrir et me rendre compte avec le temps et le recul de l'idiote que j'ai été. Je pense que c'est dans ma façon d'aimer mais je ne veux plus que ça soit une fatalité. Je veux enfin apprendre de mes erreurs et ne plus jamais, jamais, me comporter à nouveau comme je l'ai fait avec ces anciennes histoires.
Je commence à comprendre que je ne peux pas continuer ainsi, et je ne peux pas chercher de l'aide dans les bras d'un autre homme pour en oublier un autre. Il est impossible d'oublier quelqu'un en s'engageant avec quelqu'un d'autre. Tous ce que l'on pourra y trouver c'est le manque de l'autre, de celui que l'on veut oublier. Son absence et le fait de le remplacer le rendra encore plus présent car c'est lui qu'on voudrait serrer dans nos bras, pas un autre au final ...

Il y a comme un vide en moi, un manque impossible à combler. Un manque que je dois apprivoiser, refouler, oublier, et remplacer par d'autres sentiments.
Je me déteste dans ces moments-là, car je réalise que tout vient de moi, ma souffrance, mon mal-être nocturne et solitaire c'est moi qui l'ai cherché, c'est moi qui me suis accrochée.

Maintenant, il faut lever la tête. Sortir la tête de l'eau et avancer. Je ne peux plus vivre en ressassant mes erreurs, je dois les accepter et m'en servir de leçons pour ne plus devenir dépendante de quelqu'un, pour ne plus m'accrocher à quelqu'un plus que lui ne le fais, ne plus me créer des espoirs qui ne créeront que déceptions sur déceptions.

C'est une nouvelle année, c'est un nouveau départ, il le faut.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire