mardi 4 septembre 2012

Affrontez votre vie.

Il a tellement de choses qu’on ne dit pas. Qu’on ne dira jamais. On a peur des conséquences, on ne veut pas assumer nos dires, on est timides, on ne veut pas se livrer… Tant de raisons qui semblent valable non ? Au final on est frustrés. Nous sommes tous des éternels frustrés qui n’osons pas dire haut et fort ce que l'on pense, ce que l’on veut, ou ce que l’on ne souhaite pas. 
Je pense de plus en plus, avec les années, avec les aventures de la vie, que les choses les plus explicites sont peut être les plus dangereuses mais elles permettent de se libérer. Tant de films à l’eau de rose le loue pourtant… mais peu de gens font pareil. “C’est un film” , “La vie c’est pas aussi simple” … Si elle ne l’est pas aussi simple c’est que vous ne voulez pas la simplifier tout simplement! C’est vrai qu’arriver le jour du mariage de celui ou de celle que vous aimez, et lui déclarer votre amour sans hésitation, lui dire que vous ne cesserez de l’aimez et que vous vous opposez à son mariage … Ho ça oui, ça fait peur. Et oui c'est fou, complètement même. Il faut affronter ses sentiments, les sentiments de l’autre, s’affronter soi-même … Mais si vous ne le faites pas, on parie que vous le regretterez toute votre vie ? Et au pire quoi ? Vous recevez un refus, vous êtes ridicule, mais vous l'aurez dit, vous l'aurez extériorisé et dans un sens vous en serez débarrassé et ne passerez pas votre vie à vous dire "Mais peut-être qu'au fond il/elle m'aime vraiment, et on pourrait être heureux ensemble..."
Ce n'est pas seulement en amour ou en amitié qu'il faut affronter ses pensées, ses paroles. Pour chaque chose dans la vie, vous avez le pouvoir de vous opposez. Vous avez le droit et le pouvoir de dire NON. Sortez de vos vies tranquilles, de vos quotidiens frustrés et calme. Affrontez le monde, affrontez vous et surmontez vos peurs. Il suffit d’un mot, il suffit de courage et d’espoir. Chacun à son échelle peut faire changer les choses. Il suffit d’honnêteté et de courage. Même si cela vous coûte? Même si cela peut aller jusqu’à détruire la tranquillité de quelqu’un d’autre? Oui, même si cela a un prix, car tout ici a un prix. Si ce prix est le retour d’un acte de libération, d’un acte seulement dicté par votre libre-arbitre, il en vaudra la peine. La liberté d’expression et d’agir n’a pas de prix, elle ne se mesure pas et ne devrait pas se payer.
Soyez vous-même un instant, et affrontez vos envies.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire