dimanche 15 novembre 2015

Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal (RIDM)





Du 12 au 22 Novembre à Montréal il y a des projections de documentaire internationaux et je voulais parler des films que je suis allée voir et que je vais voir. J'ai acheté un carnet de 5 films donc je parlerais de 5 films (même si je veux en voir tellement mais l'argent, les cours, tout ça...).


Tout d'abord, hier je suis allée voir Un amour d'été.

J'ai tout de suite été charmée par ce film quand je l'ai vu sur la programmation et après avoir vu la bande annonce car il parle d'amour, il a été tourné au Mont Royal qui est la "montagne " de Montréal et il se concentre sur des jeunes montréalais qui chill pendant un été la nuit sur la montagne.


Mon avis :

J'ai beaucoup aimé, vraiment beaucoup. Il est beau, il est doux et il est tellement plein de sincérité. Les jeunes qui étaient filmés (et non pas interviewés, c'était vraiment des conversations naturelles filmées) avaient tous la vingtaine et je me sentais très proche d'eux et de leur discours sur leur blonde ou leur chum. Je ne trouvais pas ça drôle quand une jeune fille parlait de sa relation compliquée avec son chum mais touchant car je comprenais ce qu'elle pouvait dire et surtout que c'était important, mais malheureusement dans la salle il y avait beaucoup de quarantenaires voir plus et je les ai trouvé assez déconnecté de la sincérité de ces échanges car ils ont rient à plusieurs reprises à des moments que je trouvais tout sauf comique.
C'était un film aussi très esthétique, il y avait au final un équilibre entre des passages de jeunes qui discutent de la vie, de leurs amours et des passages musicaux avec des beaux jeux de lumières avec les lampes torches, les feux des joints et cigarettes ou les feux de camps dans la nuit noire du Mont Royal. Il y avait aussi des poèmes, 3 ou 4 je crois qui étaient très beaux et que j'aimerais retrouver car je les ai beaucoup aimé. C'était très courts mais plein de douceur et de vérité sur l'amour.
J'ai passé un très bon moment devant ce film, surtout que je l'ai vu hier soir donc dans l'ambiance tragique du moment c'était très agréable. La musique aussi était magnifique !
Il m'a donné vraiment envie de passer mon été à Montréal au final.
Je lui ai donné la note de 4/5 à la fin car on peut noter les films à la sortie de la salle.

Ce soir je reviens de My love, don't cross that river.



Ce film parle encore d'amour (mon sujet préféré je pense dans la vie et encore plus en ce moment) mais cette fois de l'amour qu'il y a entre un vieux couple de coréens ensemble depuis 76 ans.

Mon avis :

J'ai beaucoup aimé (en fait je crois que je vais tous les aimer vraiment, je ne sais pas comment il pourrait en être autrement).
J'ai beaucoup pleuré car il est tellement touchant... il est plein d'amour, de tendresse et d'une très grande poésie. On est transporté dans le quotidien tendre et plein d'humour de ses deux coréens, on les suit au champ quand ils vont chercher du bois, avec leur famille et leurs enfants et petits enfants, avec leurs chiens qu'ils aiment plus que tout et dans les moments de maladies et de tristesse. Il est magnifique, les paysages sont splendides car ça se passe dans la campagne pendant plusieurs années donc on voit défiler les saisons et la musique accompagne très bien leur histoire (et nous fait bien chialer aussi). Ils sont aussi tellement beaux dans leurs habits traditionnels, c'est aussi un moyen de toucher à la culture coréenne d'une façon très émotive. Je ne vais pas en dévoiler plus car j'aimerais que vous le voyiez.
Il donne foi en l'amour à travers les années, il donne foi en la force des sentiments et foi dans la vie. Encore une fois dans ces moments de tragédie française ça m'a fait beaucoup de bien de pleurer le coeur plein d'amour (et de pleurer aussi en pensant aux victimes des attentats, car à un moment la vieille dame parle de certains de ses jeunes enfants qu'elle a perdu très tôt et ça m'a fait très mal de penser à toutes ces personnes qui ont perdu aussi des proches beaucoup trop tôt, j'ai aussi pleuré pour eux et ça m'a fait du bien).
Je lui ai donné la note de 5/5, il est beaucoup trop beau et touchant pour que je mette une autre note vraiment il la mérite selon moi.


Hier soir je suis donc allé voir : Bienvenue à F.L


Mon avis :

J'ai beaucoup aimé encore une fois. J'ai trouvé le rapport entre les plans où on suivaient les jeunes hors de l'école, où on les observait à l'intérieur et les entrevues étaient très équilibré et donnaient une bonne force au propos. Les jeunes étaient touchant et j'ai trouvé ça très juste et vrai ce qu'ils disaient sur leur ressenti par rapport à la vie adulte, au fait d'être adolescent et sur le secondaire (de 12 ans à 17 ans). Il y a cependant eu un problème, qui ne venait pas du film mais de la salle. J'ai été très énervée et même triste face à la réaction du public adulte qui riait à gorge déployée comme si on était devant une comédie cocasse. Alors que le jeune homme parlait des pressions auxquelles il doit faire face entre celle des parents, de l'école et des amis. Il énumérait qu'à un moment tu peux plus tenir le coup donc t'es tanné, tu peux pas avoir des bonnes notes tout le temps et être tout bien partout donc tu déçois tes parents, puis tu déçois tes amis car des fois tu as juste pas le goût de les voir pis ils comprennent pas, puis tu déçois ta blonde car tu peux pas être comme elle veut... Et je vous assure que pendant ce moment que je retranscris le plus fidèlement possible, où le jeune homme parlait face caméra, les gens s'esclaffait de plus en plus. J'ai trouvé ça choquant et j'ai été à deux doigts de quitter la salle. Qu'est-ce qui était drôle ? De voir des jeunes faire face aux pressions que provoque l'adolescence, de voir que c'est pas facile d'être un jeune, de voir que oui les jeunes peuvent avoir des réflexions naïves sur leur futurs et qu'ils peuvent avoir beaucoup d'ambition (en quoi c'est drôle un jeune de 16 ans qui dit que son rêve c'est d'avoir une couple de compagnie du style IBM, ASUS ?? En quoi on peut se permettre de rire comme si c'était une blague ?)... Ma critique du coup tourne autour de la critique du public mais c'est aussi l'esprit du film que je veux défendre, car ce n'était pas comique, c'était touchant et plein de vérité. On avait des jeunes maladroits pour trouver leur vie, des jeunes déjà adulte, des jeunes qui ne voulaient pas quitter le secondaire car c'était les meilleures années de leur vie, des jeunes qui voulaient que leur vie d'adulte signifie être simplement libre et heureux, des jeunes avec des rêves, avec des réflexions sur leur situation, avec des projets, avec des souvenirs douloureux de l'école... J'ai aimé la justesse et la sincérité de ces jeunes, je m'y suis beaucoup retrouvé et je pense que les adultes qui ont ris de telle façon sont bien hautains de penser qu'ils étaient différents à leur âge. Je n'ai pas compris et j'ai trouvé ça triste, surtout si ces adultes sont parents et qu'ils rient de la même façon quand leur enfants leur font part de leur problème à l'école ou de leur projet d'avenir...
Bon, mis à part ça, le projet a été mené avec beaucoup de compassion, la réalisatrice qui était présente a très bien parlé de son projet et des jeunes, c'était très plaisant à écouter. Les images étaient très belles et vraiment très bien tournées, j'ai passé un très bon moment malgré la salle désagréable.
Je lui ai donné la note de 4/5.


- Mardi je vais voir Maman ? Non merci !
- Samedi je vais voir The Other Side

(Je ne suis pas allé voir ces films pour diverses raisons même s'ils m'intéressaient toujours)


- Dimanche je suis allée voir Retour aux sources


Et en suivant le même soir je suis allée voir, ce qui a conclu ma semaine de documentaires Le bouton de Nacre.


A la sortie du cinéma j'ai fait un enregistrement donc pour le moment je laisse cet enregistrement comme critique de ces deux films que vous pouvez écouter ici.
Je l'ai fait sur le format du marché-parlé donc il faut prendre en compte le fait que je m'interromps parfois pour commenter ce qui m'entoure (je fais des apartés sur Montréal la belle) et ce que je fais.

C'était en tout cas une super expérience, je me suis intéressée d'une nouvelle façon aux documentaires, j'ai découvert une nouvelle façon de filmer et de suivre une histoire. Je suis vraiment contente de tous les films que j'ai vu et j'ai vraiment envie de ne pas perdre ce nouveau plaisir face aux documentaires et je vais essayer d'en regarder plus souvent.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire